top of page
Rechercher

🏋️‍♂️ Pratique sportive : Quel sport , quelle dose ? 👩‍🍳

Dernière mise à jour : 3 oct. 2022

Si le sport était une pilule, ce serait le médicament le plus bénéfique jamais inventé 🏃🏽


Ce n’est pas une simple phrase racoleuse : ses effets sont significativement bénéfiques pour notre bien-être, et dans différents domaines de notre santé (cardiaque, mentale, sensibilisation à la douleur…).


Son effet protecteur de l’apparition des TMS (troubles musculo-squelettiques) le rend indispensable à notre vie quotidienne.


Quel rythme faut-il se donner pour en ressentir les effets sans que cela soit un objectif inatteignable ?


Nous savons tous que la pratique sportive dépend énormément de la gestion de notre temps et de notre motivation.


Il s’agit donc d’être réaliste dans la fréquence d’activité sportive que nous allons nous prescrire.


5 x 30 min d’activité physique modérée par semaine ( rappelons qu’une activité modérée peut consister à passer le balai, monter lentement les escaliers, etc..)


75 min par semaine d’activité intense par semaine soit 3 sessions de 25 minutes. On parle ici de la pratique d’une activité sportive, surtout celle sollicitant le système cardio-respiratoire.


2 séances de renforcement par semaine : pratique du tennis, de la natation, haltérophilie etc..


Étant donné le rythme d’activité sportive recommandé, il semble difficile de s’exercer en dehors des horaires de travail.


Allons plus loin : après une journée entière de travail, il est compréhensible de ne pas être motivé pour aller à la salle de sport, courir ou s’exercer d’une autre manière.


Le sport doit trouver sa place dans nos quotidiens. Certains ont pour habitude de faire du sport avant le déjeuner, d’autres le font dès le réveil.


Il n’y a pas de moment idéal pour s’exercer si le but est d’améliorer sa condition physique et de se protéger des TMS. Le moment idéal est celui où vous pourrez faire votre sport régulièrement.




🙋🏽‍♂️ Attention !! Beaucoup de personnes font une erreur qui constituent un des principaux motifs de consultation que j’ai eu au cabinet pour ceux qui ont débuté une activité sportive :


Ils se sont imposés une dose de sport trop forte, trop rapidement.


Résultat : tendinite ou déchirement musculaire 💢.


Les muscles constituent un tissu élastique organique, vivant. Il sait répondre aux efforts qu’on lui demande. Mais si l’on exerce une contrainte trop élevée par rapport à notre norme de contrainte quotidienne, alors vous traumatisez trop fortement le muscle.


Si vous commencez une activité physique, soyez progressif dans l’intensité et la durée de votre activité. Les courbatures qui vont apparaître les 24 heures qui suivent vous renseigneront sur la dose à appliquer pour la prochaine session sportive.


Pas de courbature ?

💁🏽‍♂️ Vous pouvez augmenter la dose de sport pour la prochaine session.


Des courbatures ?

🙅🏽‍♂️ Restez à votre rythme jusqu’au jour où il n’y en aura plus suite à votre activité physique, et ainsi vous pourrez augmenter l’intensité ou la durée pour la prochaine session sportive.


La clef du renforcement réside donc dans ces 2 dimensions :


La régularité et la progressivité.





25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


Post: Blog2 Post
bottom of page